Nos thèmes de Campagne : favoriser l’agriculture durable

Publié le par lise daleux

lise-et-daligny-avec-drapea.jpg

« Généraliser une agriculture paysanne de qualité ».
 
Constat :
Le secteur agricole est en perte de vitesse notamment pour les petits exploitants au profit de quelques grandes exploitations en agriculture intensive.
 
Nous proposons :
1)       De valoriser les productions maraîchères locales qui génèrent de l’emploi local.
2)       De faciliter l’accès à la terre (mise à disposition de terrain) en sanctuarisant les terres agricoles à des fins de maraîchage de manière à relocaliser la production agricole.
3)       De favoriser le développement d’entreprise dans le champ d’une économie solidaire qui remette l’humain au centre de l’activité économique
 
 
Favoriser l’agriculture durable
 
Réformer la PAC: Politique Agricole Commune, pour favoriser l’agriculture durable et biologique, avec l’arrêt des cultures OGM, dans les Weppes et ailleurs.
Un quart de la planète est constituée de terres émergées sur lesquelles 7 % sont utilisables par l’agriculture.
L’érosion de l’eau et du vent et les pratiques destructrices telles que la mécanisation mal appropriée, l’usage intensif de la chimie, réduisent toujours plus ce petit pourcentage d’espaces cultivables. Des spécialistes prédisent la fin de la "terre nourricière" au cours des 5 ou 6 prochaines décennies.
Face à ces prévisions nous ne sommes pas sans solution, encore faut-il avoir la volonté de les mettre en œuvre.
Il est urgent de s’engager plus dans une démarche de préservation de l’agriculture artisanale qui ne veut pas dire rétrograde, en valorisant des parcelles dévolues au maraîchage et au travail agricole non productiviste et intensif. Des producteurs s’organisent pour développer la vente direct de leurs productions aux consommateurs locaux sur un mode coopératif, d’autres tentent de promouvoir des AMAP à travers l'agriculture biologique. L’idée étant de constituer par avance une clientèle de "consommActeurs" qui s’engagent en préfinançant la production.
Et ça marche !
Comme candidats sur la 11ième circonscription nous sommes pour ces pratiques respectueuses des hommes et de l’environnement, garantes de la pérennité de la fertilité de nos terres. Outre le respect de la  terre ce type d’activité répond à la relocalisation de l’activité économique et favorise un autre mode de consommation moins polluant, plus convivial, qui valorise la production local.
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article