Nos thèmes de campagne : Des logements en Haute Qualité Environnementale

Publié le par lise daleux

lise-et-daligny-avec-drapea.jpg


Le logement neuf ou à réhabiliter, doit être conçu en H.Q.E : haute qualité
environnementale, à des fins d’économie de charges pour les familles en précarité et plus globalement pour répondre à une nécessité de production de logements moins énergétivores et moins polluants.
Dans ce domaine, le social et l’écologique sont liés par des intérêts convergents. Force est de constater que les foyers  les plus précaires occupent souvent des logements mal isolés, coûteux en charges diverses, ne bénéficiant pas des technologies permettant ces économies : Chaudières à haute condensation, récupération d’eau de pluie pour les chasses d’eau, solaire thermique pour la production d’eau chaude..
Ces technologies qui fonctionnent devraient être le cas général dans le cadre de la construction et de la réhabilitation de l’ancien.
Nous souhaitons la mise en œuvre d’une politique énergétique qui intègre un plan de maîtrise de la consommation des énergies et de développement des énergies renouvelables par notamment des mesures incitatives.
Consommer mieux et moins et viser l’efficacité énergétique sont les pendants d’une même dynamique à généraliser d’urgence pour diminuer par 4 nos émissions de gaz à effet de serre et pour sortir du nucléaire. 
 
Logement
 
« Respecter la dignité, garantir l’égalité, stopper la précarité ».
« Adopter une fiscalité Verte : calcul de la taxe foncière sur l’empreinte écologique ».
 
Constats :
Les trois villes qui limitent la circonscription ont un passé industriel ayant généré un habitat ouvrier, ancien et parfois dégradé. Comme partout en France, il n’y a pas assez de logements et pas assez de logements sociaux. Par ailleurs, le développement de l’étalement urbain dans les Weppes provoque un grignotage des terres cultivables et contribue aux problèmes de transport.
 
Nous proposons :
1)       De favoriser la construction de logements avec la nécessité d’une mixité sociale et intergénérationnelle, en l’occurrence, nous voulons donner les moyens aux acteurs de terrain de créer du lien et de la convivialité.
2)       D’imposer à la ville comme a la campagne, le respect de la loi SRU avec 20% de logements sociaux.
3)       De favoriser la ville dense en milieu urbain, la concevoir à partir de la définition d’un espace nature à chaque fois que possible. Concevoir des éco-quartiers qui prennent en compte les problématiques de transports, et d’environnement.
4)       De conforter la création de logements en mixité sociale dans les communes rurales habitées. D’associer à ces conceptions la réflexion sur les transports et moyens d’acheminement aux différents services publics, activités économiques, écoles, commerces…
5)       De proposer le renforcement des aides, en ville et en milieu rural, pour la réhabilitation de l’ancien : habitat individuel ouvrier.
6)       De concevoir en Haute Qualité Environnementale à Haute Performance Energétique, les réhabilitations, constructions et aménagements et en concertation avec les usagers et les habitants des territoires.
7)       Rechercher systématiquement, les économies de charges pour les habitants : avec des installations d’isolation, de chauffages non polluants ou de récupération d’eau de pluie
8)       De développer une maîtrise du foncier par les collectivités locales notamment par la préemption et l’aménagement de friches industrielles
9)       De développer et privilégier les clauses d’insertion dans la création de logements et les chantiers d’insertion dans la réhabilitation.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article