Cahier de bord d’une balade en vélo dans les Weppes

Publié le par lise daleux

Samedi 14 Avril, 20 personnes de Lille, Loos et Lomme , de l'ADAV et d'ECOLOOS  avec enfants en charrette  ont parcouru les Weppes à vélo, en expérimentant les possibilités de déplacements cyclables entres les Weppes et la métropole. Notre convoi, conduit par Daniel Aligny  a roulé pendant trois heures, sous le soleil, à la recherche de « la bonne voie »…cyclable.  Un gros point noir pour la sortie de la métropole, à la hauteur du centre commercial d'Englos avec des espaces dangereux ou des bandes cyclables peu protégées du trafic important des voitures et des camions. La balade s'est poursuivie jusque le Maisnil par des voies aménagées ou des petites routes de campagne sans difficultés. Le retour s'est effectué par Radinghem et Ennetieres avec arrêt à la Sablière, magasin géré par quatre maraîchers locaux et qui privilégie les produits en circuits courts (moins de 50 Kms). Cette dernière visite venait conclure la balade avec une double nécessité de réduire les transports de marchandises et de développer les transports alternatifs, et notamment le vélo par des aménagements cyclable, avec ici une urgence à trouver des solutions sécurisées pour la sortie de la métropole entre Lomme et Englos, plus précisément à partir de la fin de la rue Albert Thomas jusqu'au centre d'Englos....à suivre

Publié dans daleuxaligny

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vinckier Denis 17/04/2007 14:51

J'ai lu les remarques de Monsieur ALIGNY au sujet de votre dernier périple dans les Weppes.
 
Et notamment la difficulté de la jonction entre Lomme et les Weppes.
 
J'avais essayé d'anticiper ce problème. C'est la raison pour laquelle je m'étais beaucoup investi pour sécuriser la rue départementale Albert Thomas à Lomme et j'avais suggéré que dans la continuité nous profitions des travaux d'agrandissement d'Auchan pour envisager une intégration douce du trafic vélo à travers la zone.
 
Les choses auraient été plus sympathiques que de devoir emprunter le reond-point du MIN comme vous le signalez.
 
Reste que nous étions sur un parking privé et que les choses n'ont pas été possibles. Je le regrette d'autant que de gros investissements ont été faits de part et d'autre de la zone commerciale.
 
La question de la sécurisation est au coeur de nos réflexions et de nos actions.
 
Je tenais avec ces quelques mots à vous en apporter un témoignage concret.
 
Cordialement
 
Denis Vinckier
Conseiller Général du Nord